FAUT-IL REMPLACER LE VERNIS PAR DU KLIR ?

FAUT-IL REMPLACER LE VERNIS PAR DU KLIR ?

FAUT-IL UTILISER DU KLIR / GLANZER / EMSOL ?

De nombreux maquettistes utilisent du Klir, Glanzer ou Emsol pour remplacer les vernis brillants, leur ayant trouvé des caractéristiques similaires. Pourtant, on trouve régulièrement des questions sur ces produits, et notamment à propos de jaunissement.

QUE SONT CES PRODUITS ?

Ce sont des produits qui ravivent les sols et leur redonnent du brillant. Quelle est donc leur composition et peuvent-ils être assimilés à des vernis brillants pour maquette ?
Sans trahir les secrets de fabrication et donner les compositions exactes de chacun de ces produits (les fiches comportant leur composition exacte sont déposées au centre anti-poison) on peut simplifier en disant que ces produits sont des émulsions aqueuses composées de :
– polymères (des résines)
agents tensio-actifs non ioniques (des produits comparables aux savons)
– cires (ça nous intéresse pour le brillant)
– agent filmogène (ça nous intéresse pour les propriétés, ce sont des celluloses)
– conservateur (pour stabiliser le produit)
– parfum (ça reste un produit d’entretien, si ça peut donner une bonne odeur aux sols et à la maison c’est mieux)
 
En y regardant de plus près et en réfléchissant, on constate tout d’abord que le prix de ces produits au litre est incomparablement plus bas que celui des vernis acryliques et c’est une des raisons de leur utilisation par les maquettistes. Quelle est donc la composition des vernis acryliques ?
Là aussi, sans trahir la confiance des fabricants qui nous ont donné la composition de leurs vernis, on peut dire qu’ils sont composés de :
– polymères (résines)
– cires (pas systématiquement certains n’en utilisant pas)
– agent filmogène (cellulose)
 
On peut simplifier en disant que pour les vernis acryliques, il y a juste des résines et de la cellulose. Moins de produits et plus cher ?
 
Les produits pour sols et nos vernis pour maquettes sont tous des produits industriels. La qualité finale du produit dépend de la qualité des traitements de la cellulose. C’est en effet à ce niveau sur un vernis que va se jouer la qualité et la stabilité du vernis. La cellulose est un composé organique donc par définition assez instable, pour autant le traitement de la cellulose peut la rendre assez stable pour une utilisation comme les vernis pour maquettes, mais ce sont des traitements préalables qui ont un coût. Dans le cas de produits pour sols, ces traitements sont différents et la cellulose qu’on retrouve dans la bouteille de Klir est plus exactement de l’hydroxyethylcellulose, un produit bien plus bas de gamme que pour les vernis et dont les traitements ne la protègent pas bien du jaunissement. Ce serait en effet inutile pour les industriels de stabiliser ce produit à long terme car les sols doivent être régulièrement décapés (des décapants de la marque à base d’ammoniaque existent) et ré-enduits de ce produit pour sol. De plus il y a dans le Klir des cires organiques (huile de ricin hydrogénée généralement) sujettes aussi aux oxydations et autres dégradations, des conservateurs et des parfums qui peuvent aussi dans certains cas interagir avec les peintures de la maquette… et des savons sans aucun intérêt pour la maquette.
 
 

POUR NOS MAQUETTES

On comprend bien que la différence de prix n’est pas juste le fruit du hasard et que des destinations différentes des produits imposent des différences de traitement. Dans le cas des produits pour sols, il y a beaucoup de produits certes chimiques mais organiques qui imposent l’utilisation de conservateurs pour les stabiliser dont il faudrait idéalement les mettre au congélateur pour qu’il n’y ait pas de modifications (les composés organiques sont vraiment stabilisés seulement par congélation). A notre niveau, pour nos maquettes, quand il s’agit d’utiliser des produits sur des parties visibles, à plus forte raison qui pourront subir des agressions liées à l’environnement, nous préférons limiter les risques et utiliser des produits certes plus chers mais formulés spécialement pour cette destination. Des vernis hauts de gamme sont certifiés non opalescents et non jaunissants. Je me tourne vers eux. C’est un avis tout personnel. 
 
RVB

Aller plus loin :

 

Photo 1 : source Kit Copter – Anthony FRANZMANN

Vernis Klir Pliz Glanzer
Vernir une Maquette
Vernir une maquette exemple
Partager cet article